Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

magalicollet.com

La cave aux poupées et autres...

magalicollet.com

Retrouvailles

Retrouvailles

Il se passe toujours quelque chose dans mon monde rose et bleu.

Une fois tous les 10 ans, nous nous retrouvons entre copines pour une soirée mémorable. Il y a Margot, Anne, Caro, Karine, Carole, Sylvie, David, Julien, Emmanuel dit Manu et moi (toute ressemblance avec des personnages existants ne serait que pure coïncidence). Comment ça Manu, David et Julien ne sont pas des poupouff ? Vu les cris que nous poussons quand nous nous retrouvons, je peux assurer que si ! 

Et nous voici, telles des majors de promos de l'académie de poupouff à faire notre entrée sur Chandelier de Sia : Robes glamours, décolletés plongeants et chaussures hyper tendances. Nous enchaînons les grogs (sans eau ni miel) en papotant. Et quand les poupouff des villes rencontrent une poupouff des champs, elles en ont des choses à se raconter : 
On retrace la grande époque de Madonna (de Like a virgin à Vogue, avec la choré s'il vous plaît), on danse sur « Partenaire particulier » et en « Rouge et noir », on se met du vernis sur les mains et les pieds et pendant ce temps nos conjoints nous regardent... catastrophés.

Et après, on ragote. Oui, chez nous, le ragot de décline en verbe. Nous ragotons sur les anciennes copines trop belles qui ont mal vieilli (alors que nous, nous ne vieillissons pas, nous nous bonifions, comme le vin), sur nos anciennes ennemies qui restent nos anciennes ennemies même si on ne les a plus revues depuis l'école primaire, des garçons trop beaux qui ressemblaient à Maarten du groupe Aha (qui a certainement mal vieilli aussi).

Et nous nous selfyons : à 2, à 3, à 5, à 10. Nous selfyons nos visages, nos mains top tendance avec tous ces vernis, nos seins (les femmes sont mieux pourvues que les hommes), nos fesses (je suis LA mieux pourvue), nos jambes (là, c'est Manu qui a les plus belles). Après, nous balançons tout sur facebook, la poupouff étant accro. On se tag, on se poke, on se like et pendant ce temps nos conjoints sont... catastrophés.
On se trouve belles et beaux, le temps n'ayant aucune prise sur nous, c'est la raison pour laquelle les enfants ne sont pas admis. Ils nous mettraient trop le cafard.

Bref, les soirées entre copines, j'adore !

Image : http://www.penelope-jolicoeur.com/

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article