Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

magalicollet.com

La cave aux poupées et autres...

magalicollet.com

Blessures invisibles

Blessures invisibles

En bonne enseignante, j’écris au stylo et je retape tout après !

J’ai commencé Blessures invisibles jeudi 16 janvier à 12 h 45 et l’ai terminé hier, vendredi 17 janvier à 23 h 34. Pourquoi tant de précisions me direz-vous ? Eh bien précisément parce que tout comme dans ce livre, chaque détail compte.

J’avais lu Mauvais genre et avais déjà entendu parler (ou entendu lire ?) du tueur au marteau. Blessures invisibles continue cette histoire et y met un point d’orgue.

Plus qu'à Rebecca de Lost, cette femme commandant d’une cinquantaine d’années, je me suis attachée aux personnages secondaires. Leurs psychologies diverses sont encore plus fouillées que dans Mauvais genre et chacun prend une nouvelle épaisseur – avec une mention spéciale pour Mélina (ma chouchoute).

L’une des forces de ce livre est que chaque personnage a sa propre individualité et ne se définit pas uniquement comme « membre du groupe ». Rebecca n’est plus l’unique pierre angulaire de l’histoire et chacun d’eux pourrait être le héro de son propre roman.

Et il y a l’histoire ou plutôt, les histoires : celle du major Maraval et en parallèle, celle du tueur au marteau. J’ai aimé les deux mécanismes de lecture différents que ces enquêtes m’ont poussée, naturellement, à avoir. Pour la première, j’ai suivi l’enquête policière en échafaudant bon nombre de théories, comme dans tout polar. Pour la seconde, les « indices » n’étaient pas livrés, il fallait recouper, s’interroger, un tout autre processus. Je me suis surprise à essayer de penser comme chaque membre du groupe et j’ai adoré ça. Ai-je réussi, échoué ? Je ne vous le dirai pas !

En résumé : Je ne peux que vous conseiller de vous plonger dans Blessures invisibles que vous ayez lu, ou pas, les précédents opus. C’est définitivement une nouvelle perle à ajouter à mon coller de lectures favorites.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article