L'art de m'apprivoiser

17 Juin 2017, 12:55  -  #poème, #autrepoeme

L'art de m'apprivoiser
Avant toute autre chose il faut que vos doux yeux
Fassent lever les miens — je les garde baissés — 
Que je sois en confiance en insistant un peu,
Pour qu'enfin à mon tour j'ose vous regarder.

Puis, dans un second temps il sera nécessaire
De laisser entre nous une aimable distance
Qui pourra s'atténuer si vous savez y faire
Qui, si vous me pressez, deviendra résistance.

Lorsqu'en étant patient vous franchirez ce cap,
Vous devrez, une à une, enlever mes épines
Elles vous brûleront, faisant de cette étape
Une abomination... ne laissant que des ruines.

Puis, je me livrerai ou du moins, en partie
Là, vous m'adorerez avant de me haïr.
Lorsque vous apprendrez tous mes secrets de vie
Vous voudrez m'embrasser... juste avant de me fuir.

L'art de m'apprivoiser est une tâche ardue
Et le prix à gagner n'en vaut pas la chandelle
Je ne sais pas aimer de façon convenue,
J'aime la solitude, elle seule est fidèle.
 
 
 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :