Lorsque je serai grande

10 Août 2016, 19:38  -  #poème, #autrepoeme

Lorsque je serai grande

Lorsque je serai grande
Je serai une bombasse
Pour donner des regrets
Aux garçons de ma classe,
J'aurai un bonnet D,
Pour galber ma silhouette
Des escarpins vernis,
Et des cuisses en béton.


Je porterai des slims
Déchirés de partout
Je serai à la pointe
Du style et du bon goût.
Je créerai les tendances
Et l'on me copiera,
Toutes les écolières
Rêveront d'être moi.


Et puis je trouverai
Un mari, des enfants,
Un chien ou des poissons,
Avec un toboggan.
Pour mon anniversaire
Mes chéris, mes amants,
Se cotiseront tous
Pour ma liposuccion.


Lorsque je serai vieille
Je serai une pétasse
Qui mangera des gâteaux
Tous les jours, en terrasse
Pour claquer l'héritage
De mes petits enfants
C'est vrai, ils n'avaient qu'à
Venir me voir, avant.


Et les après-midis
Avec Nath et Vinie 
On sortira en boîtes
Avec des mecs en jean,
On fumera des joints
Pour soigner notre arthrite
Avant d'aller twerker*
En descendant des Spritz.


Quand j'aurais dépensé
Jusqu'au dernier centime
Laissé par mon mari
Décédé avant moi,
Je trouverai un vieux
Très riche et bien portant,
Qui n'aura ni manies,
Ni tripotées d'enfants.


Puis je mourrai sans doute
D'un accident de baise
C'est vrai qu'après cent ans
On n'est plus très à l'aise...
J'irai au paradis
Ou peut-être en enfer
Et sous mes ailes roses...
J'aurai les fesses à l'air.

.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :