Morcelée

1 Mai 2019, 19:28

Les feuilles du tilleul sont parties, envolées
Et par tout petits bouts je les suis lentement
Des pensées s’insinuent en de vains errements
Lorsque par Damoclès je m’en vais, morcelée...

 

Lourde sera l’attente et sourde à mes prières
Elle prendra son temps en allongeant ses heures
Tout en m’anesthésiant d’éphémères douleurs
Devenant de mes nuits la proche conseillère.

 

Un jour est une vie, j’en ai eu des milliers,
Je les ai cuisinés, savourés ou vomis...
Nul besoin de cadeaux ou de gestes d’amis,
J’ai moins besoin de fleurs que de mots pour prier.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :